FORMATION

En déposant sa candidature à l’ASCA, le chasseur à l’arc est réputé bénéficier déjà d’une certaine expérience. Néanmoins, les jeunes chasseurs, ou nouveaux chasseurs à l’arc, peuvent bénéficier d’une formation complémentaire par leurs parrains et par les membres les plus expérimentés.

Il convient que tout parrain suive son «pupille» dans sa démarche cynégétique, lui facilite l’accès à la chasse, car tous ne disposent pas de moyens de chasser, et complète sa formation, tant technique qu’éthique, par des rencontres les plus nombreuses possibles. La participation aux activités de l’association, chasses, tirs sur cible 3D, réunions, est le moyen le plus sûr d’améliorer sa technique et ses connaissances tout en développant un esprit commun.

consignes pierre courtois

Publicités