ACCESSOIRES

La chasse à l’arc idéale, telle que certains archers allemands adeptes du tir « nature » le pratiquent, devrait se contenter d’un arc, de flèches et d’un cache-sexe, encore que parfois,…. Dans la pratique, elle nécessite un certain nombre d’accessoires destinés à augmenter la probabilité de la rencontre avec l’animal de chasse et son tir dans les meilleures conditions possibles. L’ASCA recommande certains d’eux, car ils visent à optimiser l’utilisation des éléments naturels. 

accessoires-de-tir-arc
En premier lieu, la connaissance du vent permet d’éviter d’être senti par le gibier. Une petite poire remplie de talc ou d’une poudre de riz non parfumée permet, lors de l’approche, de déterminer le sens du vent. Un brin de laine accroché à l’extrémité haute de l’arc peut également remplir cet office ; encore faut-il qu’il soit relativement sec.

Les silencieux de corde sont également des facteurs de furtivité. Morceaux de fourrure animale, pompons de laine ou moustaches de caoutchouc noués autour de la corde à égale distance des extrémités, ils en atténuent significativement la vibration consécutive à la décoche.

Publicités