Étiquettes

, ,

Les amis,

Quelques informations et photos sur la chasse de dimanche dernier.

Une biche tirée au fusil par Romain.

Un grand vieux sanglier de 180 (livres) est aboyé par Baykal, Dakar et Dakota. Alexandre approche pour servir ses chiens, l’animal bondit, Artémis guide la flèche dans le poitrail de la bête, qui file à travers bois jusqu’aux forts impénétrables du marais.

Le sang nous guide jusqu’aux abois de Dubaï bientôt rejointe par la meute. Le combat faire rage et les chasseurs forcent les ronces dague à la main. Le sanglier qui se sent cerné démarre, fonce vers l’étang et bat l’eau le long de la digue. Les chiens sont furieux, sur terre, dans l’eau, grosse bagarre.

A un moment, ils s’ameutent sur la berge et le sanglier fait face. Une flèche passe dans sa patte avant, un peu bas.

Il remonte sur la digue et les deux chasseurs avancent. L’épieu est monté. Il se décide enfin à faire face aux hommes, mais le soutien de leurs maîtres donne confiance aux chiens qui prennent. C’est vain, le sanglier est trop puissant, il se retourne, perce Dubaï qui réussit à se dégager.

Dakota est barrée dans sa retraite par un tronc d’arbre couché. Le sanglier ne lui laisse aucune chance… Alexandre appelle le sanglier qui se livre franchement et s’arrête contre la garde de l’épieu. Une seconde lame le traverse alors par le côté.

Dakota a rejoint les mânes et Dubaï médite sur la chance qu’elle a eue.

Alexis 181

Pérrés 1bis

Alexandre 182

Pérrés 2bis

Et 3 générations d’archers, 051 – 135 et son fils Maxence

Pérrés 3bis

Amitiés à tous.

Publicités