Étiquettes

, , ,

Le 24 octobre 2015, certains d’entre nous nous sommes retrouvés pour une partie de chasse organisés par deux amis, Emmanuel (Chasse du Mesnil Gosse) et Mickael (Jeufosse).

Ce fut une excellente journée, comme l’atteste le CR établi comme à chaque fois par Emmanuel. 

Un grand merci à tous pour cette organisation sans faille et amicale !

Gaillon 24 octobre 2015

Chers Amis,

Ci-joint le compte rendu qui vient clore notre belle journée de chasse à l’arc de samedi. 34 participants, dont 17 archers et 17 rabatteurs ainsi que 6 chiens

Vent sud sud ouest – température le matin 7°C

Le compte rendu de chasse ci-après a été rédigé en fonction de ce que j’ai vécu et des informations que j’ai pu glaner ci et là. Si le CR du matin est peu ou prou fidèle au déroulement de la chasse il est plus approximatif en ce qui concerne la chasse de l’après-midi n’ayant pas eu tout le déroulé des opérations du rabat.

Traque du matin – le Mesnil Gosse

T Gaillon

Traque 1 /Plantations :

Le rabat part avec Mickael A (19), Vincent F (18) et Alain L (17) dans le dos, Pierre Louis B-V au 16 en latéral droit en poste fixe.

Nous levons des chevreuils (2-3) qui partent en retour. Une chevrette passe a vive allure à Vincent F au 18 il ne peut la tirer. Un brocard reste dans la traque et déambule devant les 17 et 19 qui ne peuvent le tirer. Il ne sortira pas.

Arrivés en fin des plantations de peupliers nous levons des sangliers. J’en aperçois clairement un beau de 50/60 kg qui fuit en direction de la traque 2. Un autre de 20/30 kg est levé dans les plantations de chênes. A priori il n’en sort pas. Nous avons le sentiment d’en lever plusieurs autres mais ne les voyons pas. Rapidement nous constatons que la voie est très mauvaise. Les chiens ne chassent pas. Ils ne prennent pas la voie des sangliers que nous avons à vue… si l’on ajoute cela à une végétation est très dense, nous avons le sentiment de laisser des sangliers derrière nous. Pour autant, et alors que le plus dur nous attend, nous n’avons fait que 200 mètres en 45 minutes et décidons donc d’avancer…

Dans ce même temps, le poste 4, Alexandre T, depuis son Tree stand tir et tue un renard, puis quelques minutes plus tard un deuxième…   Chapeau bas !

ALEXANDRE

Un autre sanglier se défilant tranquillement est aperçu par Eric de L, poste 9, et Didier L, poste 8. A priori il évente/voit un des deux postés et file toujours d’un pas apaisé vers les postes 11 et 12, Renaud de T et Rodolphe. Il file chez le voisin …

Un renard qui se promène sereinement entre le 10, Xavier d’O et le 9 Eric de L sera tiré avec succès par le 10. Nous retrouverons le renard blessé dans un roncier. Après une petite mais remarquable poursuite mêlée de vues et de pistes au sang il sera retiré par Xavier. Hallali !

XAVIER

Toujours dans le même laps de temps, 3 chevreuils sont vus dont un tiré mais sans succès par Etienne M au poste 15. Un renard est vu hors de la battue chez le voisin mais pas tiré.

Papa au poste 0 voit un renard sortir en plaine mais ne peut le tirer pour des questions de sécurité.

Conclusion T1 : 3 renards tués

Traque n° 2

Les numéros 17 à 19 prennent leurs postes définitifs

Fait très rare nous ne levons rien dans l’enceinte qui est habituellement une belle remise à chevreuils /sangliers…

Pour autant nous voyons des bauges et des souilles très fraîches et très fréquentées.

Traque n° 3

Nous attaquons les ronces avant l’étang et avançons jusqu’à la digue. Nous levons rapidement un beau brocard qui passe, en retour, à Mickael A, poste 19..

Nous passons la digue et attaquons la traque du dessus de l’étang vers le poste 1. Rien non plus dans cette traque qui est habituellement très fournie.

Total animaux levés :

  • Sangliers : environ 4
  • Chevreuils : 7
  • Renards : 4-5

Fin de traque. Les rabatteurs et les chiens sont épuisés, assoiffés … Il est 12 H 45, l’heure d’un déjeuner bien mérité est sonnée de deux coups longs.

Est-ce le vent du sud /sud ouest, ou la présence inhabituelle de cerfs et biches les semaines précédant notre journée mais cette chasse n’était assurément pas comme les autres avec un gibier levé dans des enceintes inhabituelles ainsi que des fuites très rapide avant et dès l’attaque…

Pour autant, et faut il y voir une relation ?, je ne pense n’avoir jamais vu autant de renards sur une matinée …

Déjeuner

Aymeraude et Maman nous attendent de pieds fermes avec un barbecue sur le thème de la saucisse dans tous ses états : saucisses et merguez classiques mais aussi saucisses de faon, biche et sanglier. Vins frais et chambrés, pétillants et plats … Un grand merci à tous pour vos contributions libatoires fortement appréciées !!

Merci à ceux d’entre vous qui ont pris la main sur le barbecue.

Traque de l’après midi – Jeufosse

T Jeufosse

Traque 1 /coupe

Dès le début de la traque un chevreuil est levé et tiré par Mickael A qui le touche sérieusement, blessé il part en direction du 11, Renaud de T qui lui place habilement une deuxième flèche. Hallali ! Très beau brocard prélevé par ce duo inspiré.

Renaud

2/3 chevreuils son levés et partent çà et là pour tourner dans la battue.

Pierre Louis B –V , Xavier d’O et Alain L voient des animaux

Un chevrillard (brocard) est pris par les chiens

Au Poste 13 Rodolphe L ne tire pas mais voit 6-7 chevreuils se défiler. Le poste est à repositionner car pas exploitable a l’arc

Traque 2 /3

Quelques chevreuils levés et très probablement un sanglier qui ne sera pas revu ensuite

Emmanuel M, Alexandre T, Didier L, Nicolas D et Bertrand L voient des animaux. 18 H fin de traque est sonnée. Apéritif /découpe.

Conclusion

La journée se solde par un tableau de 3 renards et 2 chevreuils (dont un pris par les chiens). 3 renards et deux tireurs… bravo pour le tableau exceptionnel à l’arc.

1 Chevreuil et deux tireurs, bravo Messieurs pour ces tirs ajustés qui nous ont évité une recherche au sang, toujours incertaine, le lendemain.

Xavieret Alexandre

Remerciements

Merci à tous pour avoir participé et contribué à la réussite de cette belle journée.

  • Remerciement particulier à Aymeraude et Maman à qui nous devons l’organisation sans faille du déjeuner.
  • remerciement particulier à la famille Le Roux qui nous a, une fois de plus, permis de chasser à Jeufosse.
  • Remerciement particulier à notre équipe de rabatteurs !

TABLEAU

Publicités